1. Effacer
  2. Géolocalisation Effacer
Le Mag

3 astuces pour entretenir facilement sa piscine

L'été est là ! Si ce n'est pas encore fait, il est temps de débâcher votre piscine. Pour éviter les mauvaises surprises, certains points ne doivent pas être négligés.

Un nettoyage organisé est un gain de temps

Durant la saison estivale, le nettoyage de votre piscine doit s’effectuer chaque semaine. Sans bâche, elle est la cible des feuilles et fleurs qui s’envolent et tombent à l’intérieur. Les insectes connaissent le même sort, ils finissent noyés et flottent au-dessus de l’eau. Autant de petits désagréments qu’il est bon d’éliminer pour éviter les endommagements.

Les outils de nettoyage

Il y a différents moyens de nettoyer. La manière la plus artisanale reste l’épuisette. Vous ramassez à la main les déchets restés à la surface. Quand il n’y a pas grand-chose c’est une méthode efficace mais lorsqu’il faut nettoyer le fond, c’est une autre histoire.

Aujourd’hui, il existe de nombreux remèdes pour retirer ces déchets. Le nettoyage automatisée s’avère être une excellente solution. Le robot ou l’aspirateur fonctionnent seuls, sans l’aide de personne. Programmables, ils se déplacent dans le bassin et aspirent les impuretés sans négliger un seul recoin !

L’eau traitée, une barrière contre les bactéries

Certaines fausses idées circulent sur le traitement des piscines et pourtant ce dernier est primordial. S’il est bien dosé, il n’y a aucun risque pour les baigneurs. Les filtres, tels que les robots ou aspirateurs, ne débarrassent pas des bactéries présentes dans l’eau. De nombreuses solutions sont proposées pour une bonne désinfection.

Les solutions

Le chlore est le traitement le plus utilisé. Il a le pouvoir de neutraliser les bactéries et supprimer les impuretés qui ont du mal à être filtrées. Pour qu’il soit efficace, le pH de l’eau doit être compris entre 7 et 7,4. Ce produit possède deux points noirs : il agit sur le pH et son odeur est assez forte.

Il existe une alternative plus organique, le brome. Ses vertus naturelles sont efficaces contre les différentes bactéries, virus et champignons. Il n’a aucun effet sur le pH, il peut donc être utilisé dans toutes les eaux. Inodore, il ne perturbe pas les baigneurs.

L’autre solution est l’oxygène actif. C’est le désinfectant s’acclimatant le mieux avec le corps humain. Désinfection, clarification de l’eau et lutte contre les algues, il est multi facettes. En revanche,son efficacité est prouvée que sur de faibles volumes.

Enfin, le PHMB est un polymère puissant, sans goût ni odeur. Il n’a besoin d’aucun pH spécifique. Ecologique, il ne se consume que lorsque des personnes se baignent. Son seul inconvénient : il ne désintégre pas les algues.

A chaque saison sa protection

Eté

Si vous devez vous absenter pendant l’été et qu’il fait chaud, pensez à installer une couverture estivale. Cette dernière évite que les saletés se déposent et abîment les appareils. De ce fait, vous économisez l’utilisation de traitements. L’évaporation de l’eau est minimisée grâce à cette protection ce qui vous dispense d’en rajouter constamment.  La plupart se bâchent et se débâchent facilement.

Hiver

Pour l’hiver, une couverture opaque est obligatoire une fois que la température de l’eau devient inférieure à 15°C. Avant de la poser, il est bon de nettoyer la piscine, le filtre ainsi que les skimmers. Il est nécessaire de baisser le niveau de l’eau et d’appliquer un traitement d’hivernage. Les différents appareils sont protégés du froid, du calcaire ou encore des algues. Si cette opération est correctement effectuée, la remise en route se fera beaucoup plus aisément.

Désormais, l’entretien de votre piscine devrait être clair comme de l’eau de roche. Pour en être sûr, faites appel à un pisciniste près de chez vous !