1. Effacer
  2. Géolocalisation Effacer
Le Mag

Adopter un animal de compagnie sans se ruiner, c’est possible !

Adopter un chien n’était pas inscrit dans vos priorités du moment mais vos enfants le réclament et vous n’osez pas leur dire non. Avec un budget serré cet acte vous parait compliqué. Pourtant, il existe de nombreux moyens d’acquérir un animal de compagnie et de faire plaisir à vos petits sans dépenser une fortune.

Où adopter ?

Si vous souhaitez faire entrer un chien ou un chat dans votre foyer, dirigez-vous vers les refuges de la Société Protectrice des Animaux les plus proches de chez vous. N’hésitez pas à rendre visite à plusieurs établissements pour avoir plus de choix. Il y a également la fondation Brigitte Bardot qui propose des animaux aux particuliers sérieux.

La plupart du temps, il s’agit de chiens et de chats recueillis dans la rue ou qui ont été récupérés chez des maîtres malveillants. Ils ont souvent un lourd passé et n’attendent plus qu’une chose : retrouver une famille dans laquelle ils seront choyés et aimés. Ils sont néanmoins en bonne santé car ils sont surveillés et soignés. Vous pouvez directement repartir avec votre animal vacciné, tatoué et/ou pucé.

Pour couvrir les frais en termes de soins vétérinaires, de nourriture, d’hébergement… du foyer, une contribution est demandée aux futurs propriétaires. Elle peut varier entre 150€ et 300€ pour un chien, selon la race, et 200€ pour les chats. Cette somme permet de faire vivre les associations afin de garantir le confort des animaux.

Sur Internet, il existe de nombreuses annonces. Des particuliers se séparent de leur animal de compagnie pour diverses raisons souvent urgentes (mutation, déménagement, décès…). C’est pour cela que les prix pratiqués sont plutôt bas et que certains les donnent. Cependant, il faut rester vigilant ! Certaines offres trop alléchantes, surtout sur des races prestigieuses, sont des arnaques. Il peut également s’agir d’un animal volé. Des éleveurs proposent également leurs animaux sur la toile. Vérifiez toujours leur provenance ainsi que la réputation des professionnels.

Comment anticiper les frais ?

Avant l’adoption, pensez qu’accueillir un animal, même le plus mignon, a un prix. En tant que propriétaire, vous avez des devoirs qui ne se limitent pas à l’affectif. Quelle que soit la race, il faut prévoir des frais pour les soins, les vaccins, la nourriture et le confort. Sachez qu’un chat est tout de même plus indépendant qu’un chien surtout si vous vivez dans une maison avec jardin.

Le budget consacré à un chien de petite taille comme les Yorkshire peut aller jusqu’à 250€ par an. Pour les plus gros gabarits comme les Bergers allemands, il faut compter bien plus car les frais peuvent atteindre 1 000€. L’alimentation est la part la plus importante des dépenses. L’animal a besoin de se nourrir tous les jours jusqu’à la fin de sa vie. Bien évidemment, plus il est gros plus il mange. Pour un chien d’une dizaine de kilos, il faut prévoir entre 15 et 40€ par mois de croquettes.

Pensez également que lorsque vous partez en vacances, des contraintes s’ajoutent. Si vous pouvez emmener votre chien, il faut prévoir ce voyage bien en amont pour éviter toutes les mauvaises surprises. Beaucoup de campings font payer le séjour de l’animal et demandent à ce que certains vaccins soient à jour. Pensez à bien vous renseigner avant votre départ !

Si vous êtes contraints de le laisser à votre domicile. Pensez à faire appel à un garde d’animaux ! Plutôt que de bouleverser les habitudes de votre chien en le plaçant dans un chenil ou un foyer, laissez-le chez vous. Une personne sérieuse viendra le nourrir chaque jour, le sortir si besoin et lui tenir compagnie.