1. Effacer
  2. Géolocalisation Effacer
Le Mag

CESU et auto-entrepreneur : quelle différence ?

Vous souhaitez travailler de façon indépendante dans les services auprès des particuliers mais vous hésitez entre la rémunération en Cesu et le statut d'auto-entrepreneur ? Voici quelques explications pratiques pour faire votre choix (ou pas)...

Quand on se lance dans l’entrepreneuriat, difficile de choisir un statut. Pour ceux qui souhaitent travailler chez les particuliers, comme c’est le cas des professionnels référencés sur SeFaireAider.com, la question se pose pour les activités dites « services à la personne ».

Le CESU, pour qui et pourquoi ?

Le chèque emploi service universel (CESU) est un dispositif mis en place pour simplifier les démarches des particuliers employeurs. Il existe deux formes de CESU, le déclaratif et le préfinancé. Le Cesu peut être utilisé pour la rémunération d’un salarié employé directement au domicile d’un particulier.

L’utilisation du Cesu est réservée aux services à la personne. 

Si vous êtes rémunéré(e) en Cesu

  • Vous êtes salarié par le particulier qui vous emploie pour une prestation de service.
  • Votre employeur vous règle votre salaire net et il fait une déclaration auprès de l’Urssaf.
  • Vous pouvez être payé par virement, par chèque, par Cesu préfinancé ou en espèces (contre reçu signé de votre part et dans la limite de 1 500 € par mois).
  • Votre rémunération ne peut pas être inférieure au Smic horaire net (x nombre d’heures travaillées) + 10% au titre des congés payés. A ce jour : 8,03 €
  • Le Centre National du Cesu (CNCesu) transmet les informations nécessaires à la validation de vos droits au titre de la maladie, des accidents du travail, de la retraite et du chômage aux organismes concernés.
  • Vous recevez un document valant bulletin de salaire du CNCesu
  • Si vous travaillez plus de 8 heures par semaine ou plus de 4 semaines consécutives par an, un contrat de travail avec votre employeur est recommandé.

Si vous êtes auto-entrepreneur

  • Vous êtes un travailleur indépendant
  • Vous pouvez sortir du champ des services à la personne pour proposer d’autres prestations de services.
  • Il vous revient d’établir vos factures et de gérer votre comptabilité simplifiée
  • Si vous proposez des services à la personne, vous pouvez acceptez les Cesu préfinancés comme mode de règlement de vos factures si vous avez l’agrément services à la personne (vous pouvez en faire la demande ici)
  • Il vous revient de faire votre déclaration de chiffre d’affaires et de payer vos cotisations et vos contributions sociales. Pour les prestations de services, elles se montent à 24,6% du C.A.
  • Votre chiffre d’affaires annuel est plafonné à 32 900 euros (HT), au delà, vous sortez du dispositif.

Bon à savoir

  • Vous pouvez cumuler les deux solutions
  • Les prestations de services à la personne permettent à vos clients (ou employeurs) de bénéficier d’un avantage fiscal sous forme de réduction ou crédit d’impôt à hauteur de 50% des sommes engagées.