1. Effacer
  2. Géolocalisation Effacer
Le Mag

Coût d’acquisition client : un outil précieux

Le coût d’acquisition client permet de calculer si les actions mises en place pour conquérir de nouveaux clients sont rentables. C'est un outil qui assure le suivi et l'analyse de cette rentabilité chez les professionnels.

Définition

Surnommé CAC, le Coût d’Acquisition Client représente le montant moyen dépensé pour transformer un prospect (un client potentiel) en client (personne ayant commis un acte d’achat). Grâce à une action comme un email envoyé ou un flyer distribué dans la rue, un nouveau client est gagné. Dans certains cas, il est possible de lire Customer Acquisiton Cost, il s’agit de l’anglicisme.

Les professionnels, petits ou grands, s’en servent dans le but d’identifier le moyen de communication le plus rentable pour attirer les clients. L’analyse du CAC facilite l’adaptation et le suivi des investissements liés à ces opérations.

Par exemple, si vous avez personnalisé votre voiture avec le nom de votre société et que cela vous a coûté de l’argent, vous pouvez constater si cela vous a rapporté des clients ou non.

Calcul

Comme vu précédemment, le CAC englobe tout ce que vous avez mis en place pour obtenir de nouveaux clients sur une période précise. Ce chiffre est divisé par le nombre de clients acquis sur cette même période.

La formule simple est la suivante :

CAC = (CM + CC) / CA

CAC : Coût d’Acquisition Client

CM : Coût total d’investissement Marketing = publicité sur Facebook par exemple

CC : Coût total d’investissement Commercial

CA : nombre de Clients Acquis

Un coût d’acquisition trop élevé est synonyme d’une opération de recrutement de clients inefficace. Il faut savoir jauger et choisir les bons moyens de communication pour convertir des clients.

Par exemple, si vous avez dépensé 2 000 euros dans des cartes de visite et des flyers et que vous avez gagné 20 nouveaux clients, votre coût d’acquisition est de 100 euros car 2 000 / 20 = 100. Pour obtenir du bénéfice, il faudra donc s’assurer d’une marge supérieure à ce CAC afin de le dépasser.

De plus, pour que ce CAC soit le plus précis et le plus rentable possible, il est judicieux de le comparer avec la valeur vie client (ou « customer lifetime value »). Un client fidèle rapportera beaucoup plus d’argent qu’un nouveau client qui n’utilisera les services de l’entreprise qu’une seule fois.