1. Effacer
  2. Géolocalisation Effacer
Le Mag

Faites des économies en déclarant la garde de vos enfants

Lorsque les parents font appel à des professionnels pour faire garder leurs enfants en dehors du domicile, il leur est possible de bénéficier d’un crédit ou d’une réduction d’impôt. Pour en profiter, il faut suivre une procédure spécifique.

Des conditions à remplir

Pour pouvoir bénéficier d’un crédit ou d’une réduction d’impôt, il est obligatoire de répondre à certains critères. Les enfants doivent être âgés de moins de six ans au 1er janvier de l’année d’imposition.

Les enfants doivent être à la charge des parents et gardés par un tiers en dehors du domicile des parents. Les dépenses engagées concernent la rémunération des assistantes maternelles, des crèches, des haltes-garderies et des garderies scolaires.

Les informations à déclarer

Le montant de ces dépenses doit être indiqué sur la déclaration des revenus. Une rubrique « réductions et crédit d’impôt » est prévue pour accueillir ces données. Au préalable, il faut déduire les allocations perçues (CAF ou MSA) ainsi que les aides comme les chèques Cesu.

Les dépenses qui n’ont pas de lien direct avec la garde d’un enfant, comme les frais de nourriture ou l’entretien, ne sont pas prises en compte. Mais celles liées à l’achat de jeux, de matériels d’éveil ou à la consommation d’eau, d’électricité et de chauffage peuvent être prises en compte si elles sont à la charge des parents. Un montant forfaitaire est fixé à 2€65 par journée.

Le calcul et les plafonds

Le crédit d’impôt est fixé à 50% des sommes versées. La somme à déclarer par enfant est de 2 300€ maximum et 1 150€ en garde alternée. Le crédit d’impôt possède un plafond limité à 1 150€ et 575€ pour les enfants en garde alternée.

Par exemple, cette année, vous avez déboursé 6 000€ pour rémunérer l’assistante maternelle. Grâce à vos aides et autres allocations, vous touchez 4 000€. Il vous reste donc 2 000€ à votre charge. Le crédit d’impôt à 50% s’effectue alors sur les 2 000€, il est donc de 1 000€.

Cela permet de faire des économies tout en conservant le bien-être de vos enfants. Une bonne nouvelle pour les parents qui travaillent et qui ne peuvent pas les garder.

Maintenant que vous êtes au courant,