1. Effacer
  2. Géolocalisation Effacer
Le Mag

Hipok : une e-santé de fer

A l’heure où quasiment tout est connecté, la médecine commence peu à peu à se digitaliser. Pour entrer dans l’ère numérique, toutes les combinaisons sont étudiées afin de créer une e-santé solide. La startup Hipok est en phase de devenir le réseau social destiné aux professionnels de la santé.

La santé se numérise

Elien Meynard s’est vu prendre la direction d’un établissement hospitalier bordelais à l’âge de 26 ans. Aujourd’hui, à 36 ans, il a décidé de se lancer dans une aventure un peu particulière : Hipok. Il s’agit d’une startup qui a pour but la création d’un réseau social professionnel de médecine collaborative.

Une large base de données sécurisée

Grâce à cette application, gratuite pour ses utilisateurs, tout le personnel hospitalier peut communiquer de manière fiable et sécurisée. Des photos et des messages peuvent être envoyés en instantané. Rien n’est inventé par Hipok, les créateurs se sont simplement adaptés aux nouveaux usages.

Un réseau de professionnels de la santé

De plus, la plateforme permet à la communauté médicale de se mettre en réseau que ce soit entre personnes d’un même établissement ou d’établissements extérieurs : spécialistes, médecins de ville, étudiants…

C’est également un lieu de rencontres professionnelles où les recruteurs peuvent dénicher des personnes qualifiées dans le domaine médical. Les compétences sont visibles sur les profils ce qui est très pratique pour un futur renouvellement d’équipe.

Un modèle économique particulier

Comme de nombreuses startups, Hipok réussit à exister grâce à des levées de fonds. Mais l’application se veut déontologique, gratuite pour ses utilisateurs et sans publicité. De ce fait, un système d’adhésion est proposé aux établissements désireux de faire part de la plateforme à ses employés. Sous forme de licence, Hipok est donc vendue aux hôpitaux et cliniques.

La médecine 3.0 est en marche !