1. Effacer
  2. Géolocalisation Effacer
Le Mag

Le statut d’étudiant entrepreneur

Afin de promouvoir l'esprit d'entreprendre chez les jeunes, le Ministère de l'Education Nationale vient de mettre en place le statut d'étudiant-entrepreneur. Accompagnés dans la mise en place de leur projet, les étudiants peuvent poursuivre leurs études et se lancer dans l'entrepreneuriat plus sereinement.

';

Le statut d'étudiant entrepreneur

Attention à ne pas confondre, le statut étudiant-entrepreneur n’est pas un statut fiscal comme l’auto-entrepreneur. Alors que ce dernier permet à un particulier de se lancer dans entrepreneuriat avec une existence juridique, le statut d’étudiant-entrepreneur permet à un étudiant de moins de 28 ans de mener de front études et projet d’entreprise.

La vocation de ce statut souhaité par le Ministère de l’Education Nationale, est de promouvoir l’esprit d’entreprendre chez les jeunes et d’aider les étudiants qui le désirent, à construire, au sein de leur établissement, le parcours qui les conduira à la réalisation de leur projet entrepreneurial. En outre, le statut d’étudiant-entrepreneur donne accès au diplôme d’établissement (D2E).

Pour aider l’étudiant-entrepreneur, il est accompagné par des structures dédiées : les Pôles Etudiants pour l’Innovation, le Transfert et l’Entrepreneuriat – PEPITE. Sont concernés : les jeunes porteurs d’un projet, qu’ils soient en cours de formation ou jeunes diplômés.

Conditions d’accès au statut Etudiant entrepreneur

  • S’il a moins de 28 ans, l’étudiant continue à bénéficier de la protection sociale étudiante mais le statut ne lui est pas refusé au delà de cet âge.
  • Le statut d’étudiant-entrepreneur concerne les étudiants pendant leurs études ou les jeunes diplômés (minimum bac ou équivalent).
  • L’étudiant doit remplir un dossier de demande de candidature qui est ensuite examiné par le PEPITE . Si le projet est retenu, le statut d’étudiant entrepreneur est attribué.
  • Pour les étudiants en cours d’étude, il revient au comité du PEPITE de décider si l’inscription au diplôme d’établissement Etudiant-Enterpreneur (D2E) est indispensable ou non.
  • Frais d’inscription : 500 euros par an (jusqu’en 2017)

Ce qu’offre le statut

  • L’accès à un l’espace de coworking du PEPITE ou d’un partenaire
  • Le co-accompagnement par un entrepreneur, un enseignant-chercheur ou une structure d’accompagnement
  • La mise en réseau avec les acteurs de l’écosystème, notamment du financement
  • L’accès à des prix régionaux et nationaux comme le prix PEPITE – Tremplin pour l’Entrepreneuriat Etudiant dans le cadre du concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies étudiantes

Le diplôme d’établissement « Etudiant-entrepreneur » ou D2E.

  • L’inscription est ouverte à tous les étudiants ayant obtenu le statut, fortement recommandée aux étudiants en cours d’étude et obligatoire pour les jeunes diplômés.
  • Le contenu du diplôme est axé sur « l’apprentissage par l’action » et les modules de formation sont adaptés au projet et aux besoins de l’étudiant (sur mesure)
  • Le jeune porteur de projet est encadré par les enseignants et des professionnels.
  • L’étudiant peut signer un Contrat d’Appui au Projet d’Entreprise – CAPE avec une couveuse ou une Coopérative d’Activité et d’Emploi (CAE) ou autre partenaire, ce qui lui permet de tester son activité sans structure juridique.
  • L’étudiant peut bénéficier d’une bourse – sous conditions
  • En outre, le diplôme permet à l’étudiant de valider son projet entrepreneurial à la place d’un stage ou projet de fin d’études, de même qu’il peut aménager son emploi du temps.
  • Une fois obtenu, le D2E peut être transformé en UE (unité d’enseignement) dans le diplôme où l’étudiant est inscrit.