1. Effacer
  2. Géolocalisation Effacer
Le Mag

[#infographie] Sécu : les économies de 2015

La famille, la santé et les emplois à domicile sont concernés par le budget 2015 de la Sécurité sociale. Les explications poste par poste dans une infographie.

';

Les économies de la Sécu pour le budget 2015 en infographie

Dans le cadre du Projet de loi de financement de la Sécurité sociale, voici les grandes lignes du budget qui a été voté pour l’année 2015 et les mesures qui vont concerner les ménages.

Famille : le congé parental et les allocations sont modifiés

Désormais, le congé parental accordé à l’arrivée d’un nouvel enfant au foyer sera de 6 mois pour le premier enfant et de 24 mois plus 12 mois à partir du 2ème enfant, sous réserve qu’il soit réparti entre les deux conjoints.

Cette mesure a beaucoup fait parler d’elle. A compter du 1er juillet, les allocations familiales seront indexées sur les revenus mensuels des familles. Le montant initial de 129,35 € sera divisé par 2 à partir de 6.000 euros de revenus mensuels et par 4 à partir de 8.000 euros.

Santé : du neuf pour les séjours à l’hôpital, le remboursement des médicaments et le tiers payant

Le retour au domicile interviendra plus rapidement après une intervention chirurgicale et pour les sorties de maternité. Des tests sont prévus avec des hôtels hospitaliers.

Le recours aux médicaments génériques sera étendu aux médicaments inhalés et certains médicaments seront désormais prescrits uniquement à l’hôpital.

Enfin, à compter du 1er juillet, les patients disposant de l’Aide à la complémentaire santé bénéficieront de la généralisation de la dispense d’avance de leurs frais chez le médecin.

Emplois à domicile : une nouvelle déduction forfaitaire

La déduction forfaitaire de 0,75 euro accordée aux particuliers employeurs passe à 1,50 euro pour la garde des enfants de 6 à 13 ans dans la limite d’un plafond fixé à 40 heures par mois. Pour en savoir plus sur cette mesure, vous pouvez lire l’article publié par SeFaireAider.

Contribution sociale généralisée : des calculs modifiés

Le calcul de la CSG sera modifié pour les pensions de retraite et les allocations chômage. Cette modification va concerner 700.000 personnes qui passeront du taux normal aux taux réduit et réciproquement, 460.000 personnes qui passeront du taux réduit au taux normal.

Actuellement, pour les pensions de retraite :

  • le taux le plus bas est de 3,8%
  • le taux le plus élevé de 6,6%.

Pour les allocations chômage :

  • le taux le bas est de 3,8%
  • le taux le plus élevé de 6,2%

Infographie sur le budget de la Sécu en 2015