1. Effacer
  2. Géolocalisation Effacer
Le Mag

La fin du crayon à l’école serait-elle proche ? Script & go lance la tablette pour apprendre à écrire

Et si demain, les enfants jetaient au feu stylos et cahiers ? Bientôt, sûrement, car la transition est en marche, fruit de l'évolution technologique et du besoin d'adapter l'éducation d'aujourd'hui aux outils de demain. Certains pays ont décidé d'abandonner l'apprentissage de l'écriture cursive et dans le même temps, en France, une tablette voit le jour pour apprendre aux enfants à écrire.

';

Les enfants apprendront-ils toujours à écrire à l'école ?

A la fin du mois de novembre, on apprenait avec une surprise amusée pour certains et une vraie stupéfaction pour d’autres, que l’apprentissage obligatoire de l’écriture manuscrite cursive était abandonné dans les écoles de Finlande. Attention, il ne s’agit pas là d’un abandon total de l’apprentissage de l’écriture, mais du sacrifice de l’écriture cursive, celle dite autrefois « des pleins et des déliés », l’écriture « en attaché » utilisée dans la correspondance.

L’écriture manuscrite cursive serait en voie de disparition…

Les finlandais ne sont pas les premiers à faire ce choix. A ce jour, déjà 45 états américains (sur 50) ont rayé d’une frappe de clavier (à défaut d’un trait de plume!), le cursif pour le script ou les caractères d’imprimerie. Bien que l’idée, ou le lobby, qui se cache derrière cette révolution reflète une adaptation nécessaire de l’éducation aux technologies de demain, cette nouveauté scolaire inquiète et pose quelques problèmes.

Certes, nos bambins sont plus attirés par les écrans que par les cahiers et les stylos. Certes, sur les bancs des Universités, les portables ont remplacé les feuilles pour la prise de note. Mais voilà, on n’abandonne pas une tradition séculaire en deux temps trois mouvements « parce qu’il faut vivre avec son temps ». Outre Atlantique, nos lointains cousins ont notamment dû constater que l’affaire n’était pas dans la sac.

L’opinion publique n’est pas vraiment favorable au principe d’abandon du cursif, sans compter qu’il a bien fallu se rendre à l’évidence qu’avec cette suppression, les enfants n’étaient plus à même de lire les annotations (cursives…) de leurs professeurs sur leurs copies. Eh oui, quand on a un F, ça peut-être utile de savoir pourquoi. A tel point que certains états sont en train de faire machine arrière et re-bonjour l’apprentissage du cursif.

Mais qu’en disent les professionnels de la profession ?

Ils sont circonspects. Une seule certitude pour la communauté des scientifiques et autres spécialistes de la scolarité, l’apprentissage de l’écriture participe au développement du cerveau et le cursif est plus facile à apprendre, notamment pour les élèves dyslexiques. Autre fait avéré, l’écriture manuelle cursive est une expression très personnelle de notre être, elle est unique à chacun d’entre nous et elle contribue au développement de la motricité fine chez les enfants.

Tout cela est vrai et le débat sur la disparition de l’écriture cursive ne fait que commencer. En attendant, force est de constater que le clavier et la tablette s’imposent de plus en plus largement et qu’il faut préparer nos enfants à leur utilisation. Ils sont d’ailleurs prêts et ce dès leur plus jeune âge. Nombreux sont les parents de jeunes enfants qui ont pu constater à quel point les petits sont rapidement à l’aise avec les tablettes notamment. C’est intuitif et ils ont cet instinct.

Apprendre à écrire, en s’amusant, grâce à  une tablette.

L’entreprise Script and Go l’a bien compris. La PME bretonne a mis au point une tablette baptisée « Script&Go Toutaki » destinée aux jeunes enfants, toutestdit ! Il s’agit là « d’un outil pédagogique innovant qui accompagne l’enfant de 3 à 8 ans dans l’apprentissage de l’écriture« . La boucle est bouclée. La tablette est conçue pour que l’enfant perfectionne son écriture grâce au stylet et au logiciel qui offre « un environnement ludique, afin d’acquérir les bons réflexes d’écriture ». 

Pour l’heure, la tablette permet aux enfants de perfectionner leur écriture… cursive… Et oui, en France, elle est toujours enseignée et sa suppression dans les écoles n’est pas (encore) à l’ordre du jour. Quand on voit l’appétence des enfants pour ce type de support, on se dit que c’est peut-être là que se trouve la solution idéale pour joindre l’utile à l’agréable et que les bambins ne rechignent pas à faire des lignes. Une transition avant l’avènement impérial du clavier?