1. Effacer
  2. Géolocalisation Effacer
Le Mag

L’Aide au maintien à domicile : s’organiser plus facilement

L’APA, Allocation Personnalisée d’Autonomie, est une aide destinée à financer un plan d’aide global. Elaborer avec vous, ce plan doit fixer les services, aides et soutiens qui vont favoriser votre maintien à domicile malgré une perte d’autonomie décelée. Aujourd’hui en France, près de 1 500 000 personnes âgées de plus de 60 ans sont dépendantes. Quels dispositifs faut-il prévoir ? Voudriez-vous rester chez vous ? Au-delà des assurances dépendance auxquelles vous pouvez souscrire, l’APA reste un soutien non négligeable. Les dépenses liées à la dépendance peuvent dépasser 2 000 euros par mois et, souvent, seuls les soins médicaux sont remboursés. Pour bénéficier de l’APA :
  • Vous avez 60 ans et plus,
  • Vous avez des difficultés à effectuer des actes de la vie quotidienne,
  • Lors de l’évaluation Aggir, vous vous situez entre 1 et 4,
  • Vous vivez dans votre domicile, dans votre famille ou au sein de votre établissement.
  • Vous habitez en France.

Où s’adresser ?

Auprès du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de votre commune, Auprès de votre mairie, Auprès de votre Centre local d’Information et de Coordination gérontologique (CLIC), Auprès de votre Conseil général (service d’aides sociales).
Les 5 points à retenir !
1. L’APA aide à financer la prise en charge d’heures d’aide-ménagère, de portage de repas, d’abonnement à une téléalarme, de frais de transport pour aider dans les déplacements.
2. L’APA est « personnalisée » : elle dépend donc de votre degré d’autonomie et de votre situation personnelle financière.
3. L’APA sera évaluée par une équipe médico-sociale, qui se rend à votre domicile, pour une évaluation de votre autonomie. Ce sont des professionnels, médecins et enquêteurs sociaux, qui sont chargés de construire le plan d’aide.
4. Attention ! L’APA ne se cumule pas avec certaines autres aides comme : aide-ménagère, allocation compensatrice pour tierce personne et majoration pour tierce personne servie au titre de la Sécurité sociale.
5. Les dossiers APA se retirent auprès de votre Centre communal d’Action sociale (CCAS) ou de votre mairie.La Silver Economy, ça vous parle…
Créer une nouvelle filière économique n’est pas chose facile. Le gouvernement a lancé en avril dernier la Silver Economy, autrement dit la filière économique des cheveux blancs. Les séniors sont de plus en plus nombreux mais le besoin d’assistance arrive de plus en plus tard. Un atout finalement pour la croissance française. C’est une filière qu’il faut cependant organiser et structurer : mission que s’est donné le gouvernement en regroupant les entreprises agissant dans le secteur. Services dédiés, technologies d’aide pour l’autonomie,… les biens et services se développeront de manière exponentielle dans l’avenir. Les « papy-boomers » arrivent en force à l’âge de la retraite avec des aspirations totalement différentes de leurs aînés tout en bénéficiant d’une bonne santé pour la plupart. Le gouvernement considère que cela représente une opportunité majeure pour l’industrie française ; la filière pouvant être grande pourvoyeuse d’emplois. Aux USA, le taux de croissance est de 12% par an. L’objectif de la Silver Economy est de favoriser les échanges entre les acteurs du domaine et tracer une feuille de route pour la filière. Les perspectives de développement de ce marché dans l’hexagone, en Europe et dans le monde sont énormes, avec plus de 900 millions de personnes âgées.

a savoir

Attention ! Concernant l’APA, vous devez informer les services de votre Conseil général en cas de changement de situation.

a voir

Lancement de la filiere silver economy
Fiche Métier Aide aux personnes âgées