1. Effacer
  2. Géolocalisation Effacer
Le Mag

Statut Auto entrepreneur : prévoir, informer, évoluer

On le sait aujourd’hui, les politiques publiques doivent reconnaître le rôle de l’entrepreneur dans la dynamique économique et leur rôle primordial dans la sortie du marasme ambiant. En France, encore plus qu’ailleurs, l’entreprenariat, et d’autant plus l’entreprenariat individuel, doit rester au cœ“ur des stratégies économiques publiques. La création de plus d’un demi-million d’entreprises en 2012 et le succès de l’auto-entrepreneur nous montre une fois encore, s’il en était besoin, que les énergies créatrices et le goût pour l’innovation et la création ne manquent pas dans notre pays.56% des auto-entrepreneurs auraient renoncé à leur création si ce statut n’avait pas existé.En juin dernier, le gouvernement a réaffirmé son souhait de préserver les grands principes du régime. Cependant, de fortes adaptations sont prévues en raison des situations très diverses des prestataires. Deux objectifs :
  • Faciliter la création d’entreprise en faisant du statut de l’auto-entrepreneur un tremplin avec un accompagnement renforcé,
  • Offrir un statut adapté pour une activité complémentaire.

Sans un accès aux compétences, aux marchés, à la formation et à l’innovation, que pourront-ils faire, si ce n’est péricliter. Au-delà des politiques publiques d’investissement, de la nécessité pour le système bancaire de soutenir ces entrepreneurs, il faut inciter les talents à créer leur activité économique, promouvoir leur activité commerciale et favoriser les échanges entre les groupes de recherche et les prestataires. C’est bien la volonté de Sefaireaider.com en redonnant, si ce n’est le goût du risque, tout du moins le soutien à la création et les moyens de perdurer dans le temps.

D’après la dernière étude de l’UAE (Union des auto-entrepreneurs), 56% des auto-entrepreneurs auraient renoncé à leur création si ce statut n’avait pas existé. Suite à la présentation du projet de réforme du régime en Juin dernier, on constate que les auto entrepreneurs font entendre leurs voix. Si le seuil envisagé est acté, alors l’accompagnement de ces entrepreneurs vers un statut adapté sera indispensable. Leur cause est aussi celle de la croissance. Les accompagner, les informer, les aider et les accompagner dans leurs démarches sera bel et bien l’une des missions maîtresses de Sefaireaider.com.

Reconnaître le rôle de l’entrepreneur dans la dynamique économique, c’est s’engager aux côtés des entreprises, petites ou moyennes, professionnels et indépendants. Donner les moyens d’avoir une stratégie à long terme tout autant qu’une réactivité tactique. Lancées en début d’année, les Assises de l’entrepreneuriat ambitionnaient de concilier les impératifs de croissance et de compétitivité avec une dimension humaine et sociale de l’entreprise. Lancées le 14 janvier 2013, les Assises ont réuni autour du Gouvernement chefs d’entreprises, organisations syndicales et instances patronales, dans l’objectif de réfléchir à des mesures en faveur de l’entrepreneuriat en France.

a voir

Les Assisses entrepreneuriat