1. Effacer
  2. Géolocalisation Effacer
Le Mag

La valorisation des entrepreneurs, une mission délicate

Le plus dur dans l'entrepreneuriat c'est de se lancer. La valorisation n'est pas immédiate et met du temps à apparaître. Nombreux sont ceux qui baissent les bras par manque de confiance ou d'aide de la part de l'Etat. Pourtant c'est une expérience unique qui apporte beaucoup.

Du business vers l’humain : un dysfonctionnement notable

Partir de l’humain, c’est partir de sa volonté de mettre en partage une compétence dans laquelle il peut s’épanouir. C’est l’épanouissement qui apporte le bien-être. Mettre sa compétence sur le marché du travail, être proactif, c’est créer sa propre valeur. Le partage d’une compétence contre rémunération permet la valorisation, car c’est une reconnaissance tangible de ses compétences, de l’apport que l’on peut avoir dans la société, de la place que l’on peut s’y faire.

Un appel à l’aide au gouvernement français

L’entrepreneuriat et l’auto-entrepreneuriat peuvent être à la fois des vecteurs forts de création d’emplois et de valorisation. Faciliter les démarches, créer des plateformes d’échanges efficaces, encourager l’autonomie et l’audace plutôt que l’assistanat, voici des éléments clés qui favoriseront le retour à l’emploi et la baisse du travail au noir. Si la France se targue d’être le pays des libertés, elle doit aussi être le pays de la liberté d’entreprendre. Elle doit donner un cadre qui permettra de redresser la tête, et pas de baisser les bras.